Quel que soit votre secteur d’activité, surtout si vous êtes responsable d’une entreprise, si vous êtes entrepreneur ou chef d’équipe, il y a nécessairement un moment dans votre carrière ou dans votre vie personnelle où vous serez confronté au fait de devoir prendre la parole en public.

Cet exercice n’est pas évident, mais cela reste un art qui s’apprend et se maitrise pour devenir, in fine, une qualité très appréciée.

Voici quelques techniques pour maîtriser votre prise de parole.

 

La prise de parole en public : un enjeu de taille

 

Maîtriser la parole en public est une qualité de plus en plus prisée, notamment dans la sphère professionnelle. C’est l’opportunité d’animer une réunion, de motiver vos équipes, de présenter un projet, de présenter une idée novatrice à sa hiérarchie ou d’asseoir son leadership. 

Et l’enjeu de cet exercice n’est pas à minorer.

En effet, savoir s’exprimer en public et transcrire ses pensées et son raisonnement en mots audibles et compréhensibles est tout un art.

Car, en vous exprimant bien et clairement publiquement, vous allez imposer vos idées et votre personnalité, construisant du crédit auprès de votre auditoire.

 

Techniques pour maîtriser votre prise de parole en public

 

1. Préparer votre prise de parole

Pour maîtriser ce que vous avez à dire en public, il est impératif de vous préparer.

On ne devient pas un grand orateur du jour au lendemain, cela demande de l’exercice, de l’entraînement, même si vous avez des facilités prendre la parole.

 

2. Développer votre confiance en vous

Pour avoir un total contrôle de ce que vous dites en public, il est impératif d’avoir une certaine aisance relationnelle et d’une communication interpersonnelle épanouie.

Et comment cela se fait-il ? En boostant votre confiance en vous-même.

Être à l’aise avec les autres implique automatiquement être à l’aise avec soi-même.

Pour cela, apprenez à vous détacher du regard des autres et travaillez votre affirmation de soi en mettant en avant vos points forts et vos qualités, en lisant vos petits et grands succès. Ces points seront autant d’appuis qui vous aideront à regagner de la confiance.

 

3. Gérez votre stress

À la fois un « booster » incroyable et un ennemi redouté, le stress peut faire pencher la balance d’un côté ou d’un autre lors d’une prise de parole en public.

Ce trac signifie que vous avez une certaine appréhension, une peur de décevoir peut-être, mais cela dénote aussi un respect pour votre auditoire.

Toutefois, savoir apprivoiser son stress pour ne garder que le « bon stress », celui qui stimule et qui agit comme un moteur et non un frein est essentiel.

Prenez du temps pour repérer ce qui vous fait peur, puis organisez votre travail, apprenez à dire non en fonction, déléguez si besoin.

D’autres exercices permettent aussi d’améliorer votre gestion du stress comme la relaxation, la sophrologie, le yoga, les techniques de respiration ou encore la visualisation.

 

4. Surveillez votre langage non verbal

Enfin, le dernier point pour maîtriser votre prise de parole en public est de savoir travailler votre communication non verbale.

En effet, vos gestes, vos mimiques, vos attitudes, votre intonation ou même votre regard traduisent également ce que vous dites.

Faites attention à garder vos pieds bien ancrés sur le sol, de vous tenir bien droit, de regarder votre auditoire dans son ensemble, de retirer vos mains de vos poches, de sourire à votre audience, de parler clairement et suffisamment fort.

Laissez un commentaire